27 mai 2008

Voyager avec bébé... quelle idée!

De retour de Paris, on aurait besoin de vacances pour se reposer de nos "vacances"!!!
Ouf, pas de tout repos de voyager avec un bébé...

Tout d'abord, prendre l'avion... À l'aller, ça va car on est partis le soir et tu étais fatigué de ta journée. Tu as dormi une bonne partie du trajet dans ta couchette improvisée mais tu t'es réveillé souvent, un peu insécure. Mais, comble de chance tout de même, tu dormais au décollage et à l'atterrissage, alors pas de problèmes d'oreilles (papa a eu pas mal plus mal que toi en fait)... Mais au retour, ouf!!! Départ de Paris vers 14h, en plein jour pour toi! Tu n'as qu'une idée en tête : ramper, essayer de te tenir de debout, jouer quoi! Pas facile avec un espace d'un pied par 3 pieds... Tes cris de joie ont dérangé quelques passagers intolérants.

Le décalage horaire t'es rentré dans le corps et tu as pris un bon 4 jours pour t'adapter à ton nouvel environnement avec un nouvel horaire. Tu te réveillais en pleine nuit, soit en pleurant, un peu angoissé (on te couchait entre nous), soit bien réveillé, prêt à commencer ta journée!

Les déplacements ont aussi été quelque peu ardus. D'abord, notre appartement situé dans le 15e arrondissement était au 3e étage d'un immeuble sans ascenseur... Également, les métros parisiens sont comme ceux de Montréal au niveau des facilités pour handicapés et tous objets roulants, c'est-à-dire, inadaptés. C'est incroyable le nombre de marches que papa a montées et descendues avec la poussette dans les bras et toi dedans. De nouveaux muscles lui sont apparus!

La poussette, cet objet encombrant mais tellement pratique, nous orientait vers nos choix de restaurants qui acceptaient de l'accueillir, à une heure souvent en-dehors des heures normales des repas parisiens. Elle nous a été aussi été interdite à notre arrivée à Versailles, après une bonne heure d'attente en file... Une chance que maman avait son porte-bébé!

Lorsqu'on rentrait à l'appartement, ce n'était pas pour nous reposer tels de valeureux aventuriers après une longue journée...oh non! Il fallait te préparer à souper, te surveiller constamment car tu te cognais partout et tu voulais tout prendre dans l'appartement (car on n'avait aucun "spot" sécuritaire où te déposer tel un parc, une bassinette, etc.), te donner ton bain, faire la vaisselle, etc.

Bref, on a vu de belles choses mais on ne peut pas dire qu'on a vraiment profité au maximum de nos moments de voyage. Bébé avait souvent des besoins plus pressants. Comme, par exemple, décider de faire une bouse énorme lors d'un dîner chic dans le quartier des affaires (La Défense) devant notre ami, un futur papa. Tu en avais même en-dessous des bras et on n'avait pas de pantalons de rechange! Belle leçon d'humilité.

On y repensera avant de faire un autre voyage avec un poupon!

Cliquez ici pour voir plein de photos!

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ainsi, tu es de ceux que les Parisiens font chier?

Anonyme a dit…

Bonne fête Ludovic !!! J'ai pensé souvent à toi aujourd'hui et même mes patients qui ne te connaissent pas ont chanté Bonne Fête pour toi.
Bisous
grand-maman Mireille

Mo la So a dit…

Cher Ludo de un an aujourd'hui,
Je t'en souhaite une bonne et heureuse avec le paradis dans long long long temps à la fin de tes jours...
Je me suis bien amusée à regarder tes photos "françaises" et plusieurs m'ont inspiré des commentaires ou des questions dont je te ferai part bientôt. J'ai aussi pu constater que tu ne t'es pas ennuyé une seconde et que tu as beaucoup contribué à désennuyer tes parents, ce qui a été bien généreux de ta part... Je ne sais pas si tous les français que vous avez croisés ont pensé que toutes les familles québécoises étaient comme la tienne, mais il aurait fallu leur dire que la tienne est "exceptionnelle". L'amour que tes parents te portent transpire du récit et des photos de votre voyage. Permets-moi, cher Ludo, de les remercier en ton nom.
Mo la So

Jo-bine a dit…

Bonne fête Ludovic :)

Oufff, ça n'avait pas l'air reposant ce voyage mais malgré tout les désagréments je suis certaine que c'était super!