14 juillet 2008

Fin de semaine au chalet

En fin de semaine, je me suis fait garder par mes grands-parents au chalet pendant que mes parents étaient aussi dans un chalet, à Entrelacs, pour fêter les 30 ans de mononcle Charles. J'ai joué dans le sable, je me suis baigné dans le lac, je me suis promené en poussette, j'ai visité la cabane de Hobbits du voisin Guy...
Je ne sais pas si grand-maman Mireille est aussi brûlée que moi mais je me suis effondré dans mon lit à 19 h 20 ce soir.
Que ça fait du bien le grand air! Pour moi et pour mes parents! :o)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Oui grand-maman Mireille était très heureuse mais très fatiguée. C'est avec toi qu'on a mangé pour la première fois dans le gazébo terminé,(tu as adoré le poulet de grand-papa), on a accroché ta balançoire au crochet de la plante suspendue, on a joué dans le sable et les roches...j'ai veillé à ce que tu ne les avales pas. Tu me les remettais après les avoir lavé dans ta bouche comme un peit raton-laveur.
A ton vocabulaire j'ajouterais un charabia qui finit pas BI quand tu veux que je te rechante Bella-La-Brebis. Tu as bien aimé aussi le petit accordéon que Réjane t'a trouvé.
Quand tu courais à quatre pattes après le chat, ton pyjama s'étirait tellement que tu ressemblais à Mimosa (dans Popeye).
Plein de beaux souvenirs...et quand je me promenais à la pluie avec la poussette, je me suis revue été 86, avec Philippe, dans le même contexte. Même que parfois je t'appelais Philippe.C'est si court 22 ans !
Grand-maman Mireille

Mo la So a dit…

Cher Ludo,
voilà que tu contribues, sans le savoir, à fabriquer "des souvenirs" et je constate que ce sont déjà malgré leur tout jeune âge, des souvenirs heureux. Tu es un vrai petit magicien: tu suscites l'évocation de vieux événements qui ont eu lieu il y a 22 ans, tu peux faire disparaître et réapparaître des objets par le petit trou au milieu de ta bouche et l'exploit le plus génial est que tu transformes ceux qui te côtoient en "bienheureux". Qui sait, peut-être deviendront-ils des "saints" un jour...
Mo la So