8 octobre 2008

Rat de ville deviendra rat des champs

Bon... mettons, rat de banlieue!

Eh oui, le 25 octobre, mon aventure montréalaise se terminera pour m'établir dans une contrée lointaine, la banlieue bouchervilloise.

Mes parents ont hâte de me laisser gambader dans une cour et de me sortir en poussette sans devoir descendre un 2e étage!

Mais en même temps, je sens leur nostalgie. La ville a ses côtés très pratiques. On est à deux pas du métro (oui oui, deux!), qui nous mène partout. Et en plus, mes parents m'emmènent actuellement à la garderie à pieds pour aller par la suite travailler... à pieds! Oui, oui, le gros luxe...

Mais, dans la vie, faut choisir ses priorités et mes parents ont préféré pour moi un voisinage calme à la rue Jarry bruyante et très passante.

La venue du petit bébé a été aussi un argument convaincant pour déménager. On n'a plus de place dans l'appartement!

D'ailleurs, voici l'état du salon actuellement. Je joue entre tout ça moi!

3 commentaires:

Jo-bine a dit…

Bienvenue sur la rive-sud :) Je travaille à Boucherville alors je connais bien le coin. Je suis certaine que vous allez être bien même si ça fait un choc de passer de la ville à la banlieue (ce que j'ai fait il y a 7 ans).
Bon déménagement :)

Maman Vicky a dit…

Merci jo...
J'espère pouvoir y côtoyer des personnes sympathiques comme toi! Surtout en congé de maternité... :o)

Mo la So a dit…

Salut à toi petit rat des villes de la rue Jarry,
Comme je peux le constater sur la photo, tu as beaucoup de boîtes de carton à grignoter en attendant de pouvoir grignoter de la terre et du gazon. Tu sais, devenir rat banlieusard, c'est quand même un standing respectable et c'est très bien vu dans la société; tu n'auras qu'à te tenir loin des égouts pour ne pas devenir rat d'igloo ainsi que le disait jadis un cousin de tes oncles et tu seras toujours apprécié de ta communauté.
Bon déménagement à tous et n'oubliez pas Sushi
Mo la So