8 décembre 2008

La vie suit son cours

Nous voilà bouchervillois, dans notre première maison, depuis le 25 octobre.
On s'y plaît beaucoup, malgré le transport en commun agrémenté d'une poussette pas très appréciée des chauffeurs d'autobus.

Je découvre les joies absolues de cette machine magnifique qu'est le lave-vaisselle et j'ai déjà fait la rencontre de 2 ratons-laveurs obèses et d'un lièvre pas nerveux. Fait changement des écureuils montréalais!

La peinture n'est pas encore terminée, les boîtes pas toutes défaites encore, et deux pages pleines de projets sont aimantées au réfrigérateur. Il faut dire que maman a beaucoup travaillé le mois dernier pour préparer l'événement qu'elle organisait. C'est maintenant terminé, tout le monde souffle un peu plus...mais pas trop, car le temps des fêtes et ses nombreux partys arrive à grands pas!

Ta petite soeur grandit bien (oui oui, une fille! c'est confirmé depuis la dernière échographie!) Ton papa et moi, on s'obstine encore sur le nom à lui donner! Il apprécie "Léopoldine", qui, paraît-il, est le nom de la soeur de Mozart. Maman trouve papa un peu bizarre dans ses goûts!

Pour l'instant, tu dors dans la petite chambre jaune, celle qui deviendra la chambre de ta soeur. On a hâte de préparer vos chambres! Il faudra d'abord que tu fasses le saut de ta couchette au lit de transition, afin de laisser ton lit à la cocotte.

Tu continues de te faire garder par Sonia et Antonio, à Montréal. Tu les aimes beaucoup. Tu appelles Sonia maman et tu ris aux éclats avec Antonio! Tu comprends même quelques mots de portugais.
Tu dis au moins une bonne quinzaine de mots, dont quelques étonnants comme "piano" et tu cries avec vigueur un mot bizarre, "KOUKA"!!! On te trouve bien drôle quand tu dis ça.

Te nourrir est compliiiiiiiiiqué... Tu es très capricieux et difficile (moi qui me disais que JAMAIS je n'aurais un enfant difficile...) On s'arrache un peu les cheveux de la tête pour te faire manger. Mais grand-maman Mireille m'a dit qu'oncle Benoît se nourrissait de cornichons et de tranches de fromage orange lorsqu'il était petit et ça ne l'a pas empêché de devenir un grrrand monsieur! On garde espoir!

Tu aimes tellement danser! Dès qu'il y a de la musique (ça peut être le Bach de grand-maman, de la musique de Noël quétaine qui joue au IKEA ou du rock), tu te dandines! Voici un petit extrait de tes prouesses (tu es toujours un peu intimidé par la caméra)!

Tu deviens une belle tornade blonde mon garçon... On t'aime!


3 commentaires:

catherine a dit…

Tu as une belle bédaine! J'adore la deuxième photo. Ludovic est craquant, il semble te ressembler beaucoup!

Kari a dit…

Félicitations pour la cocotte à venir!!!
De gros bisousXXX

Passe un beau temps des fêtes avec les tiens!

Mo la So a dit…

Kakou Ludo
(Traduction: Coucou Ludo)

Mon petit doigt avec la complicité de ta grand-mère paternelle m'a rapporté ton discours. Celle-ci dit que lorsque tu t'exprimes,tu maîtrises très bien la mélodie de la phrase mais pas encore toutes les paroles; tu as sans doute été tricoté avec de la laine musicale et un crochet en clé de sol.

Continue de "ouer" du "nano" et "bavo" pour tes performances en danse. Ce giguoton sur deux pattes était très bien réussi; tu as du spring dans le toupet.

C'est donc, grimoire en main, que je formule à ton égard les trois "ouhaits" que voici:
Primo: que le tout de rouge vêtu à la barbe blanche et aux bottes de sept lieues te comble de beaucoup de beaux "adeaux".
Secondo: que ton petit "ateau" vogue allègrement sur les flots de l'année 2009.
Tertio: puisses-tu trouver toutes les paroles qui s'harmoniseront le mieux avec la mélodie du bonheur que tu chantonnes déjà comme un pro.
Hi High Hi High Ho,
Ho! Ho! Ho! Ludo
Mo la So

P.S. Peux-tu murmurer doucement par le petit trou de la bedaine de ta maman, un "oyeux Noël" de ma part à ta petite soeur "Lue divine", "Léo ou Paul dînent" ou Primevère (Première petite fleur-fille à être attendue dans la famille depuis des lunes).