21 mars 2008

Le party est fini

Le temps passe et maman n'a pas pris le temps de venir t'écrire ce que la famille vit ces temps-ci. Je me reprends et te fais un résumé de la dernière semaine!

En premier lieu, il y a eu la fête de ton papa qui a eu trente ans. Olivier, moi et environ 25 de nos amis avons fêté le 14 mars au Centro gallego de Montreal, un centre communautaire espagnol qui accueille un restaurant typiquement espagnol. Papa ne savait pas du tout ce qui l'attendait! Tante Juliette et moi l'avons même conduit en taxi jusqu'au restaurant, les yeux bandés.

La fête s'est super bien déroulée, on a mangé de la paella et des tapas, bu du bon vin, Amélie et Chloé ont fait un petit bien-cuit baveux à papa et moi j'ai aussi fait un discours devant tout le monde pour faire rire et honorer Olivier. Il y a aussi eu un spectacle de flamenco avec une danseuse, un chanteur et un guitariste. On a dansé sur la scène et vers 1h30, quelques durs à cuire sont allés finir la fête au Dieu du ciel. Le last call est rapidement arrivé et on est retourné se coucher pendant que toi, tu dormais chez grand-maman Mireille.


Le lendemain, 15 mars, fête de ton père, nous sommes allés te rejoindre chez les grands-parents Robert. On a mangé de la lasagne et on s'est couché tôt, tous fatigués.

Le dimanche 16 mars, toujours chez tes grands-parents, c'était un brunch/cabane à sucre de Pâques! Pâques à l'avance car les grands-parents partent pour Las Vegas la vraie fin de semaine de Pâques. Miam! Il y avait des quiches, du jambon aux ananas, des crêpes, de la salade de fruits et plein de chocolats concoctés par tante Monique. Plein d'invités se sont déplacés pour féliciter ton père et ses trente ans : son professeur d'accordéon et sa femme, tante Monique, les Lacoursière, Réjane, Benoit, Olivier Grenon et Kamilia, Jean-Simon et François!

Le soir, Philippe, Pascale et Kalie sont venus souper, alors, on a vu tout le monde!


Enfin, lundi était ma dernière journée de congé de maternité. J'ai eu un petit peu de peine, je te l'avoue. Nos petits matins ensemble ne seraient plus les mêmes, nos journées à se balader en poussette, à voir tante Julie, etc. Tout ça serait fini.

Le retour au travail le mardi 18 mars s'est quand même fait tout en douceur. Je connais l'équipe, le projet sur lequel je travaille et tu es bien à ta garderie qui est très près de chez nous. Nous devons juste nous organiser mieux un peu le matin car je trouve ça long la petite routine et j'arrive parfois un peu tard au bureau.

Mais nous allons y arriver... :o)

1 commentaire:

Mo la So a dit…

Cher Ludo,
Une de mes amies, qui a vécu dans les familles de 116 pays, a coutume de dire dans ses conférences, qu'un des plus grands privilèges au monde est de naître dans une famille "positive". Toi, tu es comblé; non seulement ta famille est "positive" mais elle est aussi "festive".

Hélène Tremblay "Familles du Monde"
www.fdmfow.org

Mo la So